Restart a heart

14 octobre 2017 14 octobre 2017
Restart a heart

Le samedi 14 octobre 2017 de 14h à 19h se déroulera, dans de nombreux pays, la Journée internationale "Restart a Heart Day", organisée par le Conseil Européen de Réanimation (ERC).

Chaque année, environ 400.000 européens sont victimes d’un arrêt cardiaque inopiné, dont 350.000 en dehors des hôpitaux. Les arrêts cardiaques extrahospitaliers surviennent n’importe où, par exemple en rue, au travail, à l’occasion d’un exercice physique ou d’une activité intense.

La grande majorité d’entre eux se produit au domicile. Actuellement, moins d’un patient sur dix survit… Une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) par un témoin multiplie les chances de survie par deux ou par trois.
La campagne « Restart a Heart Day» fait suite à la Déclaration du Parlement européen de juin 2012 appelant les Etats membres à instituer une semaine européenne de vigilance contre l’arrêt cardiaque.
Celle-ci a pour but d’améliorer la conscientisation et la formation du grand public, des médecins et des autres professionnels de la santé. Son objectif est d’apprendre au grand public la manière d’aider à relancer l’activité du cœur chez une victime d’un arrêt cardiaque et d'ainsi former un maximum de « Chevaliers du Cœur ».

L’Échevinat de la Santé et de la Jeunesse de la Ville de Liège, en collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire de Liège, la Ligue Cardiologique Belge, European Resuscitation Council, Belgian Resuscitation Council, le 112 de Liège, Belle-Île et l'ASBL Liège Ville Santé a décidé de décliner cette journée "Restart a Heart Day" à Liège et plus précisément au centre commercial de Belle-Île ce samedi 14 octobre 2017, de 14h à 19h.

Des spécialistes de la réanimation cardiaque seront à la disposition des citoyens présents pour leur expliquer, en quelques minutes, comment sauver une vie grâce à certains gestes simples.
Nous aimerions vous inviter à participer à cette manifestation.

Nous vous proposerons de vous essayer à un exercice pratique sur un mannequin d'entrainement, cela ne vous prendra que 3 minutes.
L'impact, nous l'espérons, sera ainsi médiatique et il permettra d'amplifier la sensibilisation.